Achats

Comment remplir son armoire à médicaments comme une pédiatre?

Tous les médicaments essentiels pour les bosses, les bleus et les reniflements de vos enfants.

8 min de lecture
2023-12-07
CxBlog-DD-Doctor-LEAD

Les informations fournies dans cet article sont basées sur les propres opinions des pédiatres et ne doivent pas se substituer à un avis médical. Les personnes qui ont besoin d’un fournisseur de soins de santé agréé doivent contacter directement un professionnel qualifié.

*Cet article mentionne des commerçants ou marques qui sont partenaires de DoorDash, et DoorDash peut recevoir une commission si tu choisis d’effectuer un achat auprès de ces commerçants ou marques. 

Avant que la Dre Krupa Playforth ne devienne officiellement « The Pediatrician Mom », elle était pédiatre, sans oublier qu’elle était aussi maman! Lorsque la pandémie de COVID-19 a déferlé sur nos vies, elle a vu des parents se démener pour obtenir des informations et des réponses. La Dre Playforth était enceinte de son troisième enfant et épuisée de devoir jongler entre le travail et la maternité pendant une pandémie. « Les parents paniquaient », se souvient-elle. Les enfants devaient-ils aller à l’école? Devaient-ils jouer ensemble? Il y avait tellement d’informations erronées et de confusion. »

C’est alors que la Dre Playforth a rejoint Instagram pour la première fois, créant @thepediatricianmom. « Les parents ont besoin d’informations pratiques », explique la Dre Playforth. « En 15 minutes, aucun pédiatre ne peut vous donner tout ce dont vous avez besoin. » Depuis, sa mission a été d’offrir aux parents des conseils factuels et pratiques pour les aider à parcourir le chemin difficile de la parentalité.  

« Je suis passionnée par le partage non seulement d’informations fondées sur des preuves, mais aussi de la réalité », explique la Dre Playforth. « Être parent peut être isolant, humiliant et chaotique, mais c’est aussi profondément et uniquement gratifiant. »

Voici ce que la Dre Playforth garde chez elle pour lorsque ses propres enfants ont inévitablement le genou écorché ou le nez bouché.

Reniflements

« Chez moi, la norme, c’est les douches à la vapeur et les vaporisateurs de solution saline », explique la Dre Playforth. « Pour les plus petits, j’aime bien l’aspiration nasale, » qui permet d’évacuer les mucosités manuellement ou électriquement. Elle utilise le Snotsucker de NoseFrida, mais n’importe quelle marque fait l’affaire. Pour les petits nez sensibles, elle recommande les lingettes Boogie Wipes, qui sont à base de solution saline et plus douces que les mouchoirs en papier. Si le nez de votre enfant est vraiment bouché, la Dre Playforth suggère « un nébuliseur portatif avec une solution saline normale pour éliminer la congestion juste avant d’aller au lit. »

Toux

CxBlog-DD-Doctor-Cough

« La toux peut être due à la congestion », dit la Dre Playforth, alors les tactiques contre les reniflements seront probablement utiles dans ce cas aussi. Si votre enfant a plus d’un an, la Dre Playforth recommande de lui donner du miel (le miel n’est pas sûr pour les enfants de moins de 12 mois.) « Il existe de bonnes données indiquant que le miel diminue la gravité et la fréquence de la toux et aide à lutter contre le rhume », dit-elle. Mélangez-le à de l’eau ou du lait, ou donnez-le à votre enfant directement à la cuillère.  

Mal de gorge

« Mettez d’abord votre enfant à l’aise », suggère la Dre Playforth. Les maux de gorge peuvent avoir un impact sur l’hydratation, car les enfants ne voudront pas manger et boire s’ils ont mal à la gorge. Essayez « les aliments frais, les frappés aux fruits, les yogourts, les laits frappés et les sucettes glacées », dit la Dre Playforth. Les gargarismes à l’eau salée sont excellents, mais la Dre Playforth sait qu’ils sont difficiles à réaliser pour la plupart des enfants. S’il s’agit d’une angine streptococcique, vous recevrez des antibiotiques, mais les maux de gorge sont souvent d’origine virale, ce qui signifie qu’il n’y a pas de traitement efficace. Administrez de l’ibuprofène ou des analgésiques si nécessaire.  

Fièvre

La Dre Playforth m’a dit que de nombreux parents s’inquiètent beaucoup d’une fièvre, mais que « l’accent devrait être mis sur le confort de l’enfant s’il semble aller bien en général et s’il n’a pas d’affection sous-jacente, comme être très jeune ou immunodéprimé ». Installez-les confortablement et faites-leur boire beaucoup de liquides. « L’hydratation est la chose la plus importante lorsque les enfants sont malades », déclare la Dre Playforth. 

La bonne vieille eau et les boissons Pedialyte à base d’électrolytes sont des solutions de choix, mais en fin de compte, « la priorité est de faire boire, et la nature du liquide n’a pas beaucoup d’importance. » La Dre Playforth utilise du jus de pomme (dilué à moitié), des sucettes glacées et du bouillon. La compote de pommes et le yogourt sont également excellents, tout comme le lait, les laits frappés et les frappés aux fruits. Contrairement à ce que vous avez peut-être entendu, la Dre Playforth affirme que le lait n’augmente pas la production de mucosités (c’était une nouvelle pour moi!). 

Trébuchement, chute ou choc

CxBlog-DD-Doctor-Bump

Le diable se cache dans les détails. Quand j’étais enfant, ma mère traitait les bobos avec de la Neosporin ou de l’eau oxygénée, mais la Dre Playforth affirme que de nouvelles données montrent que la meilleure ligne de défense est « le bon vieux savon et l’eau ». 

« Les flacons de Peri donnent une bonne quantité d’eau pour irriguer les plaies sales », conseille la Dre Playforth. « Gardez la plaie propre et humide. Vous n’avez pas besoin d’un pansement, sauf si la plaie va s’ouvrir, si votre enfant va s’y attaquer ou s’il adore les pansements, comme c’est le cas pour les miens. »  Et si vous remarquez des signes d’infection, appelez le pédiatre. 

Constipation

La Dre Playforth explique qu’il y a des moments où l’intestin d’un enfant s’adapte à des changements importants, comme lorsqu’il commence à manger des aliments solides ou lorsqu’il entre à l’école et qu’il mange et boit dans un nouveau contexte. « En cas de constipation légère, diminuez les glucides simples et augmentez les fibres », explique la Dre Playforth. Elle suggère les « aliments qui commencent avec la lettre p, comme les pêches, les poires, les prunes, les pruneaux; le jus de poire est savoureux et particulièrement bon pour les enfants ». La Dre Playforth recommande une alimentation variée et riche en fibres, ce qui, elle en est consciente, peut s’avérer un défi avec les enfants difficiles. Si le problème persiste, n’hésitez pas à consulter le médecin de votre enfant.

Yeux larmoyants et irrités

Tout dépend de la cause. Si le problème est aggravé par la poussière, la pollution ou l’exposition à la fumée de cigarette, il peut s’agir d’allergies, auquel cas les médicaments contre les allergies pour enfants peuvent être utiles. S’il s’agit d’une conjonctivite, elle peut être bactérienne ou virale. Dans le premier cas, des antibiotiques seront prescrits. Dans le second cas, « il faut attendre la fin de l’infection avec des soins de soutien et des compresses chaudes pour essuyer les yeux », conseille la Dre Playforth.

Douleur générale

CxBlog-DD-Doctor-Achiness

Dre Playforth recommande des bains chauds, des coussins chauffants (« évidemment, pas trop chauds! »), de la tendresse et du temps d’écran. Les médicaments contre la douleur peuvent être utilisés selon les besoins – elle suggère que les médicaments soient « un outil utile dans votre trousse, mais pas le premier outil à saisir ». Et, comme à l’habitude, beaucoup de câlins.

Piqûres d’insectes

« Les gens paniquent parce que les enfants ont des réactions énormes et exagérées » aux piqûres d’insectes, remarque Dre Playforth. Elle commence par un simple sac de glace, de la farine d’avoine colloïdale et de la cortisone topique ou de la lotion calamine. Elle aime aussi The Bug Bite Thing, un outil d’aspiration qui extrait sans douleur et efficacement la salive ou le venin des insectes sous la peau. Si des médicaments sont nécessaires, elle utilise des médicaments contre les allergies comme Zyrtec ou Claritin, et recommande de consulter le pédiatre pour s’assurer que le dosage est correct.

Vous ne vous sentez pas bien? Consultez les conseils des pédiatres Dre Julia Blank et Dre Flora Sinha.